cadrans solaires





Février 2007

cadran Menu cadran

Le Jantra Mantar à Jaipur, les scaphés géants - Giant scaphes 

 

Nouveau

mai-2008

  Le parc du Yantra Mantir (ou Jantra : instrument, Mantar : calcul) a été construit par le mahârâja Jai Singh II au début du 18ème siècle. Il servait de grand observatoire astronomique et astrologique, comportant de nombreux cadrans solaires géants et originaux. Il a été restauré au début du 20ème siècle.
Pour commencer la visite, voici le Jai Prakash Yantra formé de 2 scaphés géants qui aurait été inventé par le mahârâja et il montre les deux systèmes de coordonnées et le Rama Yantra double lui aussi.
  Yantra Mantir park (or Jantra: instrument, Mantar: calculation) was made by Mahârâja Jai Singh II in the beginning of XVIIIth century. It was used for astronomical and astrological observations with many giant and original sundials. It was restaured at the beginning of XXth century
To begin the visit, here is the Jai Prakash Yantra made with 2 giant scaphes which could have been invented by the Mahârâja himself and show the 2 coordinates systems and Rama Yantra another double one.



ensemble jaipur Ici les deux scaphés géants : Jai Prakash Yantra
vu du cadran équatorial le plus grand du monde que l'on voit à droite : Samyat Yantra.

Here are the two giant scaphes: Jai Prakash Yantra from the largest equatorial dial in the world on the right: Samyat Yantra.
cadran solaire géant Jaipur
On voit l'emplacement où les observateurs pouvaient aller et on devine que le deuxième scaphé porte les indications complémentaires.
Un creux ou un plein correspondant à une heure, l'axe est presque horizontal : Jaipur est assez proche de l'équateur, latitude 27°.

We can see where observers could go and we can imagine that the second scaphe shows complementary indications.
Each place empty or filled in corresponds to one hour, the polar axis is almost horizontal as Jaipur is close to the equateur, latitude 27°.

jaipur
Ci dessus on peut voir l'anneau suspendu au centre du scaphé à l'aide des 2 cordes, on voit son ombre à droite.
Les lignes gravées qui s'entrecroisent montrent les deux systèmes de coordonnées habituels.
Le premier :
- les angles horaires à partir du point central à gauche, les rayons suivent les découpes
- les déclinaisons, qui sont des cercles concentriques et suivent aussi certaines découpes
Le deuxième :
- l'azimut qui est indiqué sur la partie plane tout autour des scaphés 
- la hauteur du soleil, des planètes ou des étoiles


jaipur
Le centre des coordonnée azimutales est au point le plus bas du scaphé et on voit mieux ici que les hauteurs sont des cercles concentriques.

The azimut center is at the scaphe's lowest point and we can see that heights are concentric circles.
 

Nouveau en mai 2008

Du nouveau avec mon grand reporter qui vient d'aller sur place me rapporter des nouvelles photos
Photos Georges Ansel
Mon reporter m'a indiqué qu'il y avait les noms des constellations de l'écliptique, on les devine sur la photo de droite.
A midi ça permet sans doute de voir dans quelle constellation est le soleil (mais pas les autres étoiles). 


Un autre cadran assez similaire - another similar dial


 
Le Rama Yantra ressemble un peu aux scaphés, il est composé de 2 cadrans complémentaires et on peut aussi entrer dedans.
Il est horizontal et indique donc l'azimut et la hauteur, mais on ne voit pas ici de marques concentriques.



The Rama Yantra looks like scaphes, it's made in 2 complementary parts and we can also enter into it.
It is horizontal and shows azimut and height but we
don't see concentric marks here.
On voit ici la lecture de la hauteur avec l'ombre du style et les échelles verticales de chaque côté de la photo de droite.

We can see here the height reading with the style shadow and vertical scales on each side of the left photo.


Voir aussi les autres cadrans exceptionnels de Jaipur que je décrirai une autre fois.

Pour toutes ces photos, je remercie mes reporters spéciaux :
Gilles Xiberras (allez voir son site de photos gxiberras.free.fr/), Philippe Boulmé, Lydie Guibault, Bernard Rouxel, Michel Ligeour,Richard Roberts et Jean-


cadran Menu cadran


cpt visites
logo www.cadrans-solaires.fr  Copyright Joël Robic © 2004-2007 Droits réservés.
Plan   Site Map