Février 2018

cadran Menu cadran

2 Cadrans translucides de Claude Gahon

Spot et Soleil Cubique



Ce mois-ci deux cadrans
translucides
de Claude Gahon

et une devinette



This Month
two translucent sundials
from Claude Gahon

and a question



"Spot", un équatorial qui ressemble à un petit projecteur.
L'ombre apparaît à travers le plastique translucide


Rappelez-vous le mois dernier à la Villette



Le cadran équatorial de Bernard GITTON,
il indique l'heure solaire de façon peu lisible
sur du plexiglass.


Claude a une autre façon plus lisible
d'exploiter le plexiglass :

par transparence

cadran La Villette


 


Le cadran "Soleil Cubique"


Le soleil est transformé en "cubes" suivant le moment de la journée.

Ils sont composés de plaques translucides qui permettent d'observer
la tache de lumière produite par les rayons du soleil passant par un trou.

La "translucidité" des plaques est faible,
la lecture est un peu difficile si le soleil ne se donne pas à fond,
mais on arrive quand même à appréhender la tache de lumière.





L'intérieur de chaque cube composé
d'une feuille transparente de couleur
et de bandes adhésives pour les lignes horaires.


Les "cubes" sont indépendants et peuvent se disposer comme on le souhaite.
L'heure solaire s'apprécie selon la position de cette tache dans les lignes horaires vues par transparence.



Il y a 1 cube pour les heures comprises entre 4 et 9h,
        1 cube pour les heures comprises entre 9 et 15h,
        1 cube pour les heures comprises entre 15 et 20h.



Le cadran "Spot", un peu plus transparent









L'heure solaire est repérée par l'ombre de la pointe de la flèche intérieure, qui se lit par transparence sur les lignes horaires gravées sur le bord du spot.
Le spot est mobile autour de son étrier qui est lui même mobile horizontalement et verticalement autour de son pied.
Le cadran est donc réglable en fonction de la latitude.
Suivant la période de l'année, la flèche centrale ne reçoit plus le soleil quand celui-ci passe de l'autre coté du plan équatorial défini par le bord du spot.
On résout le problème en basculant le spot de 180° au moment des équinoxes.

Petit inconvénient, à l'équinoxe l'ombre de la pointe sera confondue à l'ombre du bord.
On pourra à ce moment là modifier un peu l'inclinaison du spot, l'erreur sur l'heure sera négligeable par rapport à la précision relative de l'appareil.

Et si le cadran était complètement transparent - pourrait-il fonctionner ?

Donnez-moi votre avis ?
Réponse le mois prochain


Pour ce cadran du mois, encore un grand merci

A Claude Gahon pour avoir créé ces nouveaux cadrans originaux et fourni les explications.
N'obliez pas de visiter la page des nombreux cadrans originaux de Claude sur le site de Michel LALOS : Les curieux cadrans de Claude Gahon, entre art et poésie




cadranMenucadran