cadrans solaires






Paris et environs - Close to Paris

Tour de France

cadran tour
cadran

Deux cadrans très originaux - Two very original ones




Cadran du mois d'octobre 2004
sundial of the month October 2004

"Les Halles" (Paris 1er)

Réalisation - design : Henri De Miller - François Dandrel

Cadran solaire à fibres optiques.
Optical Fiber sundial.

Le monolithe en bronze à gauche contient les capteurs de rayons solaires qui transmettent la lumière à l'aide de fibres optiques au sol vers des spots intégrés à la vague au fond.

Time is read at the end of optical fibers on the wave.



L'obélisque de la Concorde (Paris 1er)


Un cadran conçu par Denis Savoie pour l'an 2000,
on peut voir la ligne de 16h qui ne part pas du bas de l'obélisque mais d'un point au sol qui serait le prolongement du sommet dans la direction de l'axe du monde.


Et d'autres plus classiques - And more classical ones

Eglise Sainte-Eustache (Paris 1er)


Le cadran des Halles a été construit devant l'église où on peut voir

- un grand cadran vertical (à gauche)
- une méridienne (à droite)

 

Le Louvre (Paris 1er)


Un cadran de chantier, pas facile à trouver

Palais royal (Paris 1er)


Une méridienne à canon
A midi, une loupe faisait converger les rayons du soleil sur une mêche.

Hotel des vins (Paris 1er)


68, rue Jean-Jacques Rousseau

Ambassade du Royaume-Uni


Attention, on n'est plus en France.
2 cadrans déclinants dans la cour d'honneur



Palais de justice (Paris 1er)

 
Il fut décidé en 1900 de mettre un cadran solaire sur la nouvelle aile du palais de justice qui donne sur le Quai des orfèvres. Auparavant, on les avait évités pour leur inexactitude
Photo Muriel Souzais
Photo Muriel Souzais


Conservatoire des Arts et métiers (Paris 3ème)

Un cadran vertical déclinant
Photo Louis-Marie Chevallier

Hotel Saint-Fargeau (Paris 3ème)


14, rue Payenne, dans le square Georges Cain
Il ne reste plus de style et le miroir ne fonctionne pas.

Eglise Saint Nicolas des champs (Paris 3ème)

Un cadran à l'effigie de Saint Nicolas (à peine visible), c'est un cadran déclinant du matin qui indique les heures italiques et babyloniques

Devise :
SOL MOMENTA, NICOLAUS MORES
Le Soleil règle nos heures, Saint-Nicolas nos mœurs
cadranhotel Montmor

Hotel de Montmor (Paris 3ème)

Une grande méridienne classique
A big classical meridian.

Elle fait environ 10m de haut et date du 19ème et a été restauré en 2000.

Le style est un soleil perforé qui permet de visualiser précisément l'heure et la date.
Il indique :
- l'heure solaire vraie, mais seulement entre 11h et 13h, c'est juste un peu plus qu'une méridienne (qui n'indique que midi
- la correction de l'équation du temps (courbe en 8)
- les changements de mois du zodiaque, et même entre 11h45 et 12h15, les changements de tiers de mois

Ile de Saint Louis (Paris 3ème)


Une autre grande méridienne classique

A big classical meridian.
L'Hôtel Chenizot
51, rue Saint-Louis en l'Ile


Photo Muriel Souzais

Hotel de Noirat (Paris 4ème)


Rue du Marché des Blancs-Manteaux.
Un cadran vertical déclinant

Le cadran solaire sur le portail de l’hôtel Le Noirat est visible rue de l’Hôtel de Ville IV°, à l’angle de la rue des Barres N°7 dans le jardin d’une crèche municipale.
Le portail a été installé à cet endroit après la destruction de l’hôtel en 1939, qui était situé à l’angle des rues des Franc-bourgeois IV° N°47 et Vieille du Temple N°50, ou encore rue du Marché des Blancs Manteaux N°4.
Ce portail et son cadran sont inscrits au titre des monuments historiques en 1956.

 


Hotel Sully (Paris 4ème).

Un cadran vertical classique
Photo Marie-Christine Bernard

27 rue Saint-Jacques (Paris 5ème).


Le cadran a été créé et signé par Salvador Dali en 1968 pour des amis tenant le magasin à l'angle de l'immeuble portant le cadran. Il représente une tête de femme dont le haut ressemble à une coquille St Jacques en allusion à la rue et à St Jacques de Compostelle.
Photo Muriel Souzais
 

cour du Musée de Cluny (Paris 5ème)


24 rue du Sommerard
un cadran sans aiguille ( répertorié comme récent) et un complet Cadran en forme de harpe avec un soleil en son centre. Figure sur la tour gothique de 1330 de l'hôtel de
    Cluny.
Photo Muriel Souzais
Photo Muriel Souzais



Eglise Saint Sulpice (Paris 6ème)


Une méridienne qui a fait beaucoup parlé d'elle à l'occasion du Da Vinci code.
Mais quel est son vrai secret ?

Et aussi un cadran vertical déclinant sur un pilier du mur sud.

Institut de France (Paris 6ème)


Le cadran de la cour d'honneur
Un cadran ponctuel vertical déclinant du matin

Photo Muriel Souzais







Hotel des Invalides (Paris 7ème)

Au total,,, il y a 7 cadrans dans la cour.


2 cadrans avec les heures babyloniques.
(de 0 à 24h à partir du lever du soleil)


2 autres avec les heures italiques
(de 0 à 24h à partir du coucher du soleil)


Les cadrans du haut indiquent les heures solaires.

Les cadrans du bas, de chaque côté des fenètres montrent en plus les déclinaisons avec les signes du zodiaque.




Photos Marie-Christine Bernard







Square de Beauharnais (Paris 11ème)


Un cadran horizontal immense.
A very large horizontal sundial

Réalisé par le scupteur Daniel Bry
Un des plus grands d'Europe.
Photo Guillain Seuillot 

cadran Reuilly

reuilly gnomon

Jardin de Reuilly (Paris 12ème)

Un autre cadran horizontal original par le dessin et la taille.
Another horizontal one original by the drawing and the size

Réalisation : Régine et Jean-Loup Doucet.

Le cadran est une surface de plus de 600m2 qui représente un immense papillon. Le style est le triangle blanc que l'on aperçoit au centre.

Il indique :
- l'heure solaire vraie
- les changements de mois et de saison
- et en pointillés, les levers et couchers du soleil

Devises :
LE TEMPS PASSE, PASSE LE BIEN
LE SOLEIL LUIT POUR TOUS

Rue de Vaugirard (Paris 15ème)


Cadran déclinant

Photo Yves Diquélou

cadran La Villette

Parc de la Villette (Paris 19ème)


Une grande sphère armillaire moderne
A modern armillary sphere

Réalisation Bernard GITTON, 1989 (l'auteur d"une horloge à eau extraordinaire, de même régulation que les horloges traditionnelles à balancier)

Très esthétique et assez imposant (on peut voir Martin à côté), il indique uniquement l'heure solaire et de façon peu lisible sur une courbe équatoriale en plexiglass.
C'est un peu comme pour mon cadran transparent où l'heure ne se lit pas sur le cadran !

Région parisienne

Juvisy sur Orge (91)

Le cadran de l'observatoire de Camille Flammarion,
fondateur de la Société Astronomique de France.
Conçu par Daniel Roguet en 1910 et restaurer successivement par Robert Sagot en 1972 et par Denis Savoie en 1998, autant dire que c'est  un cadran historique pour la commission des cadrans solaires.
noisiel gnomon

Noisiel (77)


Au Lycée Gérard De Nerval
Un cadran analemmatique, c'est à dire un cadran où l'on se place sur le repère indiquant la date du jour et où l'heure est lue par sa propre ombre.

L'inauguration a eu lieu le 4 juin 2005 avec une présentation très pédagogique de Jean-Michel Ansel.

Notre envoyée spéciale, Roselyne était présente et nous a rapporté quelques photos
noisiel gnomon
Un magnifique pendule de Foucault
a été inauguré le même jour au Lycée.

Le plan du pendule ne reste pas constant, son plan vertical tourne de manière uniforme ce qui permet d'observer une manifestation de la rotation de la terre.
noisiel gnomon




cadran tour
cadran





cpt visites
logo www.cadrans-solaires.fr  Copyright Joël Robic © 2004-2008 Droits réservés.